Donald Woods Winnicott (1896-1971) est un pédiatre, psychiatre et psychanalyste britannique. Il est considéré comme un des psychanalyste parmi les plus novateurs et originaux. Il est de ceux qui ont fait évoluer les cures d'enfants et d'adolescents, mais ses théories s'appliquent aussi aux adultes.

SACHANT QUE CE N'EST PAS DU SAVOIR QUE NAÎT LA RENCONTRE MAIS, 

AU CONTRAIRE, DE LA RENCONTRE PEUT SURGIR UN SAVOIR


           QU'EST-CE QUE LA PSYCHANALYSE ...


             La psychanalyse est indissociable du fait suivant : l'inconscient est maître de nos conduites. Les souffrances sont liées à des conflits, entre conscient et inconscient... conflits qui conduisent souvent à des difficultés de vivre, un mal de vivre, parfois une impossibilité de continuer de vivre ainsi. Il y a névrose.


            L'effet thérapeutique de la psychanalyse découle d'une prise de conscience de ces conflits, de trouver le meilleur compromis pour soi.

  

 

            L'OBJET DE LA PSYCHANALYSE 


              C'est le sujet de l'inconscient et le dévoilement de ce que nous ne savons pas

       Il ne relève pas de l'observation des faits mais de l'écoute d'une parole

Il a trait à ce que le sujet raconte, aux images et représentations dont il est habité et qui traduisent en mots un "impensé" intime et inconnu.

              BIOGRAPHIE    


             Pendant une vingtaine d'années j'ai enseigné en école primaire et maternelle, travaillé essentiellement avec des enfants déficients (formation d'enseignante spécialisée) - pratiqué la recherche permanente en pédagogie (Freinet, Decroly, Cousinet, Montessori...) - suivi en parallèle des études universitaires en psychologie et sciences de l'éducation.


             Puis je me suis tournée vers la psychanalyse (analyse personnelle pendant une quinzaine d'années) que j'ai appliquée en tant que rééducatrice dans les RASED (Réseaux d'Aides Spécialisées aux Élèves en Difficulté), dispositif d'excellence au sein de l'enseignement primaire de l'Education Nationale.

            J'ai exercé comme psychanalyste* pour enfants essentiellement à partir des écrits de Donald W. Winnicott mais aussi ceux de Françoise Dolto, Mélanie Klein, Maud Mannoni*. J'ai longtemps suivi des conférences, écrit des articles, provoqué et participé à de nombreuses rencontres professionnelles dans le domaine de la psychanalyse et celui de l'aide aux enfants en difficulté.


 

DISCOURS, NOTES, ARTICLES...


- Discours d'ouverture des CONGRÈS DE LA FNAREN (Présidente de la Fédération Nationale des Associations des Rééducateurs de l'Education Nationale)

CONGRES 2005 - 2006 - 2007


 - Notes de lecture ; 

Christian JEANCLAUDE, ed. De Boeck

Freud et la question de l'angoisse


Les ombres de l'angoisse

 

-  Article

https://www.prontopro.fr/bas-rhin/strasbourg/psychanalyste#pro-interview


- Séminaires de lectures analytiques avec

Joël CLERGET (à Lyon) :

L'image inconsciente du corps F. DOLTO

Jeu et réalité D.WINNICOTT



- Qu’est-ce que c’est une thérapie ? me demanda t-il.

J’étais surprise.

- La thérapie ? lui dis-je. Eh bien laisse moi réfléchir une minute.

- …Je dirais que cela signifie avoir la possibilité de venir ici, de jouer et de parler à peu près de toutes les façons qu’on veut, dis-je. C’est un moment où tu peux être comme tu veux. Un moment que tu peux employer comme tu veux. Un moment où tu peux être toi.

C’était la meilleure explication que je pus trouver alors. Il me prit la carte des mains et la retourna.

- Je sais ce que ceci veut dire. « Prière de ne pas déranger » veut dire, s’il vous plaît, tout le monde, laissez les tranquilles. N’allez pas les ennuyer. N’entrez pas. Ne frappez pas non plus à la porte. Laissez le simplement être, tous les deux. Ce côté-ci veut dire, ils sont entrain d’être. Et ce côté –là dit, laissez –les être tous les deux ! C’est comme ça ?

- Oui, c’est comme ça. Quelqu’un passa dans le couloir. Dibs entendit les pas.

- Il y a quelqu’un qui marche dans le couloir, dit-il. Mais ici c’est notre pièce. Ils ne vont pas venir ici, n’est-ce pas ?

- Je ne le pense pas, lui dis-je.

- C’et juste pour moi, pas vrai ? demanda Dibs. Juste pour moi. Pour personne d’autre. N’est-ce pas ?

- C’est juste pour toi, à cette heure-ci, toutes les semaines, si tu le veux, lui dis-je.

- Pour Dibs et pour Mme A, reprit Dibs. Pas juste pour moi. Pour vous aussi.

-Pour nous deux, alors lui dis-je.

Dibs ouvrit la porte.

- Je vais remettre l’écriteau à sa place, dit-il. Qu’on ne nous dérange pas.

 (Dr Axline « DIBS »)

 

 

 
 
 
 

 CONTACT : Je reçois uniquement sur rendez-vous

- Le lundi de 13h à 20h et du mardi au vendredi de 9h à 20h

- et le samedi de 09h à 13h